• Hommage à Shohei Imamura


    A 74 ans Shohei Imamura est un des trois réalisateurs à avoir reçu la Palme d'Or célébré à Cannes à deux occasions. Premièrement en 1983 pour "la Ballade de Narayama", et le second plus récemment avec "l'Anguille".

    Shohei Imamura est né le 15 Septembre 1926 à Tokyo.
    Le climat économique difficile de l'époque au Japon amène Shohei Imamura à se lancer dans les affaires du marché noir. Avant de commencer sa carrière de cinéaste, Shohei Imamura étudiera pendant près de 6 ans l'histoire occidentale. Il s'occupera à cette même période du Thêatre Universitaire ou il écrira ses premières pièces.
    A partir de 1951, il travaillera pour Schochiku et Nikkatsu deux des grands studios japonais où il est assistant réalisateur. En 1958, il réalise son premier long métrage "Désir Effacé".

    Les thèmes récurent chez Shohei Imamura sont les traditions villageoises et la réflexion sur la société japonaise comme "La vengeance est a moi" en 1979.
    Shohei Imamura est aussi un témoin de la guerre et à vécu de l'intérieur la bombe atomique qui traumatisa grand nombre de réalisateurs japonais. On citera bien en tendu Akira Kurosawa et le film "Rhapsodie en Aout" et "Pluie Noire" (trés beau film mais aussi dure à voir) de Shohei Imamura.

    Eteint au sein de ce thème, Shohei Imamura fait une sortie mémorable avec "la Ballade de Narayama". Son dernier film "De l'eau tiède sous un pont rouge" témoigne d'une nouvelle maturité et présente aujourd'hui des films réaliste sur la vie ou autre chose ...

    Shohei Imamura nous a quité derniérement le 30 mai 2006 à l'age de 79 ans.

    Source: www.cineasie.com

  • Commentaires

    1
    Dimanche 4 Juin 2006 à 10:45
    hommage
    oui une oeuvre immense, que j'ai redécouverte récemment avec l'anguille et pluie noire, contre la bombe
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :